Spiritualité des enfants

Je pense que la spiritualité est innée chez les enfants. Ils sentent en eux La Force merveilleuse  cette grande Source de Vie.

Cependant, souvent, avec le temps , les valeurs de notre société assombrissent ce savoir qu’ils possèdent au plus profond d’eux, cette  belle lumière de leur petite âme.

Il faut donc les guider pour qu’ils puissent laisser briller pleinement cette lumière.

Il faut utiliser des  «trucs »pour que les enfants ainsi que toutes les personnes retrouvent leur vrai moi,« leur petite âme» et qu’ils la fassent rayonner complètement.

Voici des exemples:

Imaginez la petite âme. Concentrez-vous bien, laissez-la parler dans votre tête, écoutez ce qu’elle vous dit. Vous pouvez dessiner, chanter ou danser son message.

Etablissez un contact d’âme à âme. Voyez, ressentez l’autre comme une petite âme pas seulement un corps.

C’est important d’encourager les enfants à écouter et à exprimer leur magnifique petite âme. Elle est amour, beauté et bonté. Qu’ils la fassent rayonner dans toutes les sphère de la société ( art, sport, science, environnement etc) afin d’aider à l’avènement d’un monde meilleur.

Je souhaite que les enfants réalisent qu’ils ne sont pas seulement des individus mais qu’ils font partie d’un tout. Il faut coopérer, partager, respecter tout ce qu’il y a dans l’univers.

Je voudrais que les enfants trouvent en eux, le plaisir, le courage ainsi que la force de jouer au grand jeu de la Vie d’Amour afin d’ accomplir la mission de leur petite âme sur la Terre.

Petite âme à l’automne

L’automne est un merveilleux cadeau de la Vie. Appréciez- le avec vos enfants.

D’abord  quel spectacle pour les yeux!  Faites-leur remarquer les feuilles colorées. Demandez-leur de vous dire à quoi elles leur font penser? Peut-être à des bonbons multicolores offerts dans l’assiette bleutée du ciel ou à des confettis de fêtes ou des coups de pinceaux d’un artiste impressioniste.

C’est aussi un trésor olfactif, un parfum pour le nez. Avec amour, cueillez ensemble des feuilles recroquevillées couchées sur l’herbe verte,  portez-les à votre  nez. Ça sent, la terre et le ciel, ça sent la vie.

Vient ensuite le cadeau du toucher. Les milles feuilles descendent jusqu’à nous, on peut enfin les toucher, les caresser. Du bout des doigts,  dessinez leur nervure, leur tige frêle, leur peau délicate.

Le corps de petite âme aime manger.

Il faut prendre le temps de goûter aux merveilles de la nature. Tel quel,  sans transformation ni accompagné d’additifs alimentaires.

Dégustez un fruit avec votre enfant. Ensemble découvrez-le. Faites de cette dégustation une belle activité d’amour.

Prenez une fraise. Observez-la, contemplez chaque détail. Du bout des doigts effleurez sa peau.  Fermez les yeux, humez son parfum. Passez  ensuite le bout pointu sur vos lèvres chaudes pour les enduire de rouge parfumé. Croquez un petit morceau, une saveur divine emplit votre bouche, un nectar sucré s’éparpille dans votre gorge. Laissez-vous imprégner de  cette fraise. Dégustez chaque bouchée. Réfléchissez, concentrez-vous sur son goût, son arôme. Que chacune de vos papilles la savourent pleinement. Vous la sentez dans tout votre corps, de la tête aux orteils. Vous êtes entièrement dans ce fruit qui a mûrit au soleil, qui s’est baigné dans la rosée, qui s’est gorgé de l’énergie du ciel.

Cette petite baie unique et entière est juste pour vous. Laissez-vous envahir par la saveur d une fraise dans toute sa splendeur, ce cadeau des dieux, ce présent de la terre-mère.

Faites le aussi avec les pommes, les bananes, les carottes…

Examinez leur texture, leur couleur, leur odeur, le bruit qu’il font quand on les croque, leur goût, leur forme. Profitez-en pour introduire des mots nouveaux comme vermeille, luisant, fragrance, potelé, mignon. ect..Ecrivez un petit poème ou  dessinez ce que l’activité vous a inspiré.

N’oubliez pas de posez des questions à votre enfant, d »écouter ses impressions et ses commentaires.

Recette de pizza avec les enfants

Initiez vos enfants à la cuisine. Faites les participer à l’élaboration des repas.  Par exemple :la préparation d’une pizza. Même les tout-petits peuvent participer. Les enfants adorent nous aider et manger ce qu’ils ont préparé.

Faites leur remarquer la douceur de la farine, l’odeur des épices, la couleur des tomates contrastant avec le vert des piments.

Si vous avez le temps, préparez vous-même votre pâte ( avec un robot boulangeur c’est très simple). Mettez à la suite les ingrédients dans le contenant. Réglez l’appareil à dough.

Recette:

– 1 tasse 1/4 d’eau

– 1 c à thé de sel

– 1 c à thé de sucre

– 1 c à soupe d’huile

– 3 t de farine

– 1 c à s de levure sèche.

Quand c’est prêt, divisez la pâte en 4, faire 4 petites boules, laissez reposer 15 minutes et étendez en cercle.

Déposez ensuite les ingrédients de votre choix.  Faites cuire 10 min à 400 F et 10 à 15 minutes à 350F.

Quelques trucs:

Si vous achetez votre sauce en boîte, ajoutez beaucoup de basilic et d’origan séché.

Si les enfants aiment moins les légumes, remplacez- les par des légumes déshydratés que vous aurez préalablement moulu au moulin à café. ( Pas trop cependant car c’est goûteux).

Vous pouvez aussi ajouter pour encore plus de vitamine de l’ortie séchée. ( pas de goût mais beaucoup de fer )

Lorsque vous ajoutez vos épices ou ortie ou légumes en poudre dites à votre enfant que c’est de la poudre  «magique » car elle nous donnent plein de vitamines.

Bon appétit

Remercier

Faites penser aux enfants de remercier.

Dites souvent merci. Et vos enfants vous imiteront.

Dites merci aux personnes que vous côtoyées pour leur sourire, leur présence, leur écoute: « Merci de me regarder avec tes beaux yeux, merci de me faire rire, merci de jouer avec moi »

Dites merci aux fruits, au pain, à la nourriture que vous portez à votre bouche: « Merci gentille pomme de me donner plein de vitamines, d’être si savoureuse, si ronde, si rouge.»

Dites merci aux fleurs, aux arbres, à l’herbe tendre: « Merci petit gazon de chatouiller mes pieds, merci lavande de sentir si bon, merci arbre pour ton ombre bienfaisante. »

Dites merci à votre corps, vos bras, vos jambes, votre coeur: « Merci mes jambes de me faire courrir si fort,  merci mes oreilles de me faire entendre le son de ta voix, merci mes yeux qui me permettent de voir tant de beauté.

Dites merci à tout et pour tout. Merci petites gouttes de pluie, chaud rayon de  soleil, édredon douillet, perles de rosée…

Dites merci du fond du coeur, avec présence et amour.

Un poème de remerciement à mon corps:

Merci mon corps de me permettre d’être ici, de ressentir le monde à travers toi.


Merci mes yeux, grâce à vous je contemple les visages aimés, je joue avec les paysages, je me délecte des couleurs: Je m’enrobe de rose, je plonge dans le vert, je me perds dans les camaïeux de bleus.


Merci mon nez de me permettre de sentir les roses odorantes, l’orange pétillante, la peau satinée de mon bébé, le poil du chat, les feuilles séchées, la cannelle et le sapin.


Merci mes papilles de goûter les fraises fraîches, le chocolat et les myrtilles, la tomate gorgée de soleil, le pain grillé, le beurre fondant, le sucre et la vanille.


Merci ma peau à travers toi je sens la caresse de l’air, la chaleur du soleil, la douceur du velours, la fraîcheur de l’eau du ruisseau dansant.


Merci mes oreilles, avec vous j’écoute les musiques les plus variées: le ronron de mon chaton, le rire des enfants, le bruissement de la vague, les douces paroles des sages.


Merci ma tête, avec toi je rêve, je pense, je me raconte des histoires, j’invente des merveilles.


Merci mes jambes de me faire courir, marcher, danser. Merci mes bras et mes mains avec vous je prends et je donne, je caresse et j’étreins.


Merci mon cœur de pomper mon sang, de le purifier, de battre continuellement sans jamais te reposer. Merci mes poumons qui filtre l’air que je respire et mes os qui me supportent et mes reins et mon foie et tous mes organes qui fonctionnent si bien.


Merci à chacune des petites parties infimes mais si importantes qui me donnent la vie, qui me permettent d’être ici. Merci

Le coffre aux trésors

Le cerveau des enfants est comme un coffre au trésor. À la naissance,  le merveilleux coffre est là. Bien sûr, il n’est pas complètement rempli.Tout au long de la vie le trésor se remplit mais particulièrement durant l’enfance. C’est le contenu de ce trésor qui fait ce que nous sommes.

Comment voulez-vous aider votre enfant à le remplir?

Il faut prendre le temps de réfléchir à nos choix, nos objectifs de vie.

Qu’est ce qui est le plus important pour l’enfant? Ce n’est sûrement  pas un coffre rempli de violence, de compétition ou de bien matériel.

Quelle éducation voulons-nous vraiment donner à notre enfant? Notre exemple, nos valeurs, nos options aideront  l’enfant à remplir son trésor.

Pour qu’il contienne des diamants, offrons lui de la beauté, de l’amour, de la joie.

Les rubis sont nos chansons pour lui. Les saphirs, sont  nos promenades en forêt main dans la main. Les perles, nos lectures blottis l’un contre l’autre. L’or,  toutes les activités faites ensemble rempli de tendresse. etc.  etc. etc. Quel magnifique trésor!

Voici un commentaire sur le cerveau :Traduction libre provenant du site de Milton Glaser:

« … Le cerveau se modifie , d’une manière dont nous ne sommes pas totalement conscient, avec chaque expérience et chaque rencontre que l’on fait dans notre vie. »

Que c’est fascinant! Chaque apprentissage, chaque voyage, chaque lecture, chaque personne que je rencontre affecte notre cerveau. WOW!

BACK