Parler avec les yeux

Même les tout-petits parlent avec leur yeux.

Ils ont un regard si fort, si puissant.Un regard  vrai qui nous transperce, qui va droit à notre coeur.. Ce regard touche notre âme, notre être tout entier.

Je réponds à ton regard ma chérie avec mon regard rempli d’amour.

Je te reconnais petite âme chérie, je t’aime.

Le rire d’un enfant

Le rire d’un enfant, quelle merveille! C’est une cascade d’étoiles, une pluie de bisous, un ruissellement d’énergie vive.


Exposez-vous le plus souvent possible aux rires joyeux des enfants, vous serez vivifiè, énergisé, lavé de toute peur et tristesse.


Ah que j’aime ton rire mon tout-petit.

Ris mon chéri, ris encore. Pour moi, pour nous tous, pour les arbres, les fleurs, les oiseaux, pour la Terre toute entière.

Pour féconder la terre, pour spiritualiser la matière.

Les vibrations de ton rire merveilleux chatouille les fleurs, les oiseaux et les arbres.

Je m’abandonne dans ton rire, je m’y baigne et m’en nourris.

Merci

Souriez le plus souvent possible

Encouragez vos enfants à sourire. Les enfants apprennent en nous imitant. Souriez. Souriez le plus souvent possible. Souriez à vos enfants, même à votre petit poupon. Souriez à toutes les personnes que vous rencontrez. Souriez aux arbres, aux fleurs et aux oiseaux. Souriez au ciel bleu, aux étoiles et aux coquillages. Le sourire est un geste d’amour, un lien, une communion avec tous et tout.

Donnez votre sourire en abondance, c’est le plus beau des cadeaux.Que tous les sourires du monde se déversent sur tous les êtres et sur la Terre entière en abondance comme une source cristalline et bienfaisante, comme un ruban d’or nous unissant tous ensemble.

Photo: photo-libre.fr

Les super-héros et les garçons

Les garçons adorent les super-héros autant Batman que Spiderman ou Buzz Lightyear.

On ne peut pas les ignorer. Ils sont partout : À la télé, dans les magasins et même à l’épicerie. On doit faire avec. On ne peut pas y échapper. Il vaut mieux en tirer profit pour enseigner quelque chose de positif aux enfants.

Je pense qu’il est important d’insister sur les qualités de ces super-héros et non pas sur l’aspect violence.

– Les super-héros veulent aider les autres. Ils sont compatissants.

– Les super-héros partagent.

– Les super-héros ne détruisent pas inutilement, juste pour le plaisir. Ils veulent se débarrasser du Mal. Ils n’attaquent pas, ils se protègent.

– Les super-héros représentent la Bonté et l’Amour et ils finissent toujours par gagner.

–  Le super -héros est fort pas seulement dans ses bras mais aussi dans sa tête et dans son coeur. Demandez à l’enfant pourquoi croit-il que Batman est fort dans sa tête, dans son coeur et dans sa tête.

– Les super-héros prennent soin de leur corps : Ils mangent bien, font de l’exercice, et se couchent de bonne heure.

– Les super-héros prennent soin de leur tête: Ils trouvent de bonnes idées, ils aiment apprendre, chercher, faire des expériences scientifiques,  jouer.

– Les super-héros prennent soin de  leur coeur : Ils écoutent souvent leur petite âme dans le silence, ils sourient  souvent avec leur coeur, ils aident  et  écoutent les autres, ils aiment les arbres, les animaux et toute la nature. Ils aiment regarder ce qui est Beau , Bon et Bien.

Voir dans sa tête. Partie 2

Après  quelques semaines d’expérimentation de e voir dans sa tête ( voir le post précédent). Maintenant  qu’il sait que c’est facile et amusant, on peut passer à la deuxième partie.

Partie 2
Demandez lui de voir dans sa tête une  sorte de petite balle blanche lumineuse. Vous pouvez lui montrer une balle de ping -pong ou une ampoule électrique  avant qu’il ferme les yeux.

Dites-lui combien cette lumière est belle, chaude et  brillante.

Demandez-lui d’essayer de la déplacer ou de la faire grossir.

Dites-lui qu’il peut même la déplacer sur lui. Quand il a mal, il peut la mettre sur son bobo. Quand il est inquiet ou triste , il peut la mettre sur son coeur, quand il veut une bonne idée, il peut la mettre sur sa tête ect.

Félicitez-le  de ses essais et de ses réussites. Dites-lui que comme un magicien il doit se pratiquer souvent pour réussir.  Avant de commencer, il  doit se concentrer et respirer lentement.

Dites-lui que c’est une bulle spéciale et magique, qu’il peut faire apparaître pour l’aider à relaxer, à se sentir bien, à soulager un bobo, à avoir des idées. Il peut la faire apparaître n’importe quand et n’importe où.

Jouer à voir dans sa tête

Les enfants adorent jouer et particulièrement avec nous. Pourquoi pas leur apprendre l’ABC de la méditation en leur présentant sous forme de jeu.

Voici la première étape: «Voir dans sa tête.»

Comment jouer:

Dire à l’enfant qu’on a un nouveau jeu spécial à lui montrer, c’est un peu comme de la magie car on peut voir les yeux fermés.

D’habitude quad on veut voir quelque chose on ouvre les yeux mais on va faire le contraire, on va fermer les yeux et voir dans sa tête.

Commencez par lui montrer un objet, puis demandez -lui de fermer les yeux et de le voir dans sa tête. Posez lui la question: Le vois-tu?  Le vois-tu bien? Tu peux même le faire grossir ou rapetisser, c’est toi qui décide. On peut aussi lui demander de nous regarder attentivement puis de fermer les yeux et de visualiser notre image dans sa tête. Félicite-le de sa réussite.

Dites-lui que quand il le veut, n’importe où et n’importe quand il peut faire apparaître des images dans sa tête.

Illustration: Francine Grimard

Être une vraie princesse

Notre société actuelle veut faire croire aux petites filles que le bonheur suprême c’est d’être une princesse.

Mais juste une princesse de l’extérieur: Une princesse avec une baguette magique qui peut tout obtenir, une princesse avec les plus beaux vêtements et parures, une princesse qui est aimée par son prince charmant, une princesse qui est enviée, admirée.

Qui parle de la princesse intérieure que nous sommes toutes? la plus merveilleuse des princesses, celle qui aime, qui crée, qui donne le meilleur d’elle même.

La vraie princesse ne veut pas être admirée de tous, être la vedette mais admirer tout et tous.  Les yeux de princesses voit la beauté et de la bonté.

Toutes les petites filles sont de vraies princesses, elles sont de petites âmes, les filles de l’univers, les filles de la grande Force de Vie.

Aidons les à se voir comme telles. Voici quelques idées:

  • Tendrement expliquons ce qu’est une vraie princesse.
  • Prenons le temps de leur dire: WOW, tu es une Vraie Princesse. ( intérieure bien sûr)
  • Créons des temps forts où la vraie princesse peut plus facilement s’exprimer:  Des temps de concentration et de réflexion, des moments de tendresse, des activités où elle peut donner le meilleur d’elle-même, des occasions de partage.
  • Surtout, soyons et agissons en vraie princesse. Les enfants apprennent beaucoup par l’imitation. Il faut montrer aux enfants par nos agissements et nos paroles que nous sommes des femmes de coeur, des femmes d’action, des femmes qui créent et qui aiment tous les êtres et toutes les choses dans l’univers.

Le petit lotus

L’essentiel , comme le dit le poète Tagore, est dans notre coeur. Avec nos enfants allons d’abord  vers ce  qui est le plus important: leur mission d’humain. Poème de Tagore:

Dans le coeur des hommes

Il y a un petit lotus, une demeure

et au dedans, un petit espace.

Ce qu’il y a dans ce dedans

C’est cela qu’il faut chercher,

C’est cela qu’il faut désirer connaître.

Tagore

Ce petit lotus, moi je l’appelle la petite âme.

Illustration: Francine Grimard

Connaître son enfant

Observez et notez les traits de personnalité de votre enfant.

Le but de ces observations est de vous aider , ainsi qu’à votre enfant ( lorsqu’ils sera ado ou adulte), de mieux connaître sa personnalité, son style d’apprentissage, ce qui le motive . Pour lui aider à connaître comment son corps va aider sa petite âme à accomplir sa mission sur la Terre.

Comme  je le dis  dans ce petit poème:

Qu’est-ce que Dieu t’as remis entre les mains?

Qu’est ce que Dieu a placé dans ton cœur?

Qu’elle est cette particularité qui t’appartient  et avec laquelle tu dois allumer l’âme de l’humanité ?

Ce bien précieux que tu possèdes, c’est ce que tu es, ce que tu connais, ce que tu souhaites ardemment.

C’est un aimant plus fort que tout,

Tu y aspires, tu en rêves.

C’est ce qui fais que tu es toi.

C’est ta propre musique,

Celle qui fredonne à ton oreille,

Celle qui danse dans ta tête.

Si tu essaies de l’oublier, de l’étouffer.

Elle revient toujours aussi forte, aussi belle, aussi puissante.

C’est toi, ton essence, ton parfum. Le goût de sucre dans ta bouche.

Tu ne peux t’empêcher d’y penser

C’est une ritournelle incessante dans ton cœur et dans ta tête.

Quand tu écoutes vraiment cette chanson, cette passion,

Tu deviens un dieu, tu détiens un pouvoir.

C’est un feu de joie et d’amour qui se propage

Il n’y a plus d’espace ni de temps.

Il n’y a que cette lumière qui brille en toi.

Et qui illumine le monde.


Quoi notez:

– Ses jeux préférés. Comment joue-t-il? seul, en groupe?, que dit-il? Est-il imaginatif, fonceur, craintif? Veut-il être celui qui décide? Est-il conservateur ou aime-t-il les nouveau jeux? Se lasse-t-il vite d’un jeu ? Aime-t-il la nouveauté?

– Sa façon de colorer ou de dessiner. Est-il minutieux? Quelle couleur utilise-t-il le plus? Quels sont ses sujets préférés?

– Quelle couleur l’attire-t-il le plus?

– Vers quelle personne se sent-il le plus en confiance?

– Quelle est sa relation avec la nourriture?

– Est-il plutôt actif ou préfère-t-il les jeux calmes?

– Quels livres ou émissions de télé préfère-t-il?

– Observez ses mouvement: sa façon de marcher, de courrir,  de se déplacer?

– Notez tout ce qui le caractérise.

Encouragez le à développer ce trésor qui fait qu’il est lui.Ce trésor qu’il apporte dans le monde.

Répondre aux questions des enfants

Une coccinelle sur le bord de la fenêtre suscite plein de questions chez S. petit bonhomme de 4 ans .

Elle ne bouge plus, elle est «morte ». C’est quoi la mort? Est-ce que je vais mourir? Quand on meurt est-ce qu’on nous jette à la poubelle?

Une petite explication est nécessaire.

Mon chéri, tu sais, tu as un corps mais ton véritable toi, c’est ta petite âme. La petite âme ne meurt jamais. Quand le corps ne bouge plus, ne respire plus, il est mort ; La petite âme est retournée chez elle dans sa maison du monde  invisible. Le corps meurt quand il a fini de vivre comme le dit Françoise Dolto

Et le corps qu’est ce qu’on en fait? demande encore S.

Je lui réponds tendrement: «On le met dans une sorte de petite maison ».

Je l’invite à regarder les livres illustrés de la petite âme, puis à faire un dessin.

Voilà, il est satisfait, il est content.

BACK