Apprécions le silence, chut, svp…

Le silence. Chut svp.

Avez-vous remarqué que dans notre vie de tous les jours nous sommes bombardés de bruit. Nous sommes tellement habitués à ce fond sonore qu’on n’y prête plus attention. Même que ne peut plus sans passer. Aussitôt arrivés à la maison on s’empresse d’ouvrir le téléviseur ou la chaîne stéréo. Serait-ce qu’on ne puisse plus vivre avec soi-même, qu’on veuille s’étourdir à tout prix, qu’on a peur de la solitude?

Pourtant le silence est si bon, si doux, si paisible. En silence on peut mieux admirer les beautés de la nature, on peut communier avec elle. En silence on peut laisser venir les mots et penser, écrire, créer. Pour mieux entendre les sons il faut écouter le silence entre les vibrations.
En silence on sent notre corps: on s’entend respirer, on s’entend vivre. En silence on voit mieux, on goûte mieux, tous nos sens sont en alerte. On porte davantage attention au présent.
Le silence est un cadeau qu’il faut chérir. Le silence est un présent à donner à nos enfants. C’est important de leur apprendre la beauté du silence. Pourquoi pas s’assoeir ensemble, tout près l’un de l’autre et en silence pour quelques minutes observer un coucher de soleil, la neige scintillante , les oiseaux du jardin ou la danse du vent dans les arbres.

La Force d’un sourire

Souriez le plus souvent possible, souriez aux enfants, aux personnes âgées, à vos amis, aux inconnus, à vous même, aux animaux, aux fleurs, aux arbres, à toute la VIe.

Le sourire est un merveilleux cadeau rempli de force, d’énergie et d’amour.

Exerçons nous à sourire, c’est facile, il suffit de  relever les coins de notre bouche, c’est magique!

Le plaisir de ranger

Avec enthousiasme et bienveillance, demandez aux enfants de vous aider. Ils seront fiers de participer au ménage ou au rangement.

Les enfants nous imitent, montrez leur que vous êtes contents d’effectuer ensemble ces activités qui rendent la maison propre et belle.

Dites leur que dans une journée il y toute sortes d’activités ou de jeux différents que l’on fait avec amour, plaisir, créativité.

– Ranger la maison

– Dessiner

– Arroser les fleurs

– Jouer au soccer

– Inventer

– Lire. écrire, compter

– Courrir

– Jouer à la cachette

Je t’aime ma petite fille

 

 

 

 

 

 

Aimer son enfant, c’est le voir en tant que personne, esprit et âme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n’est pas seulement un corps avec un mental intelligent qui doit devenir meilleur que les autres, compétionner et apprendre à gagner beaucoup d’argent pour tout acheter.

 

 

Il est avant tout un âme merveilleuse qui est lumière et amour. Une âme parfaite qui a pour mission de rayonner son amour et ses qualités. Une âme qui est avec note âme pour un voyage sur la Terre.

 

 

 

Aimons donc notre enfant tout entier: son corps, son esprit et son âme.

 

 

Un petit poème d’amour pour mon enfant:

 

 

 

 

 

 

Je t’aime, j’aime ton corps, ton esprit et ton âme.

J’aime ton corps,

Je te regarde et m’émerveille.

Tu es parfaite.

Tu es l’œuvre de Dieu.

Tu contiens cosmos tout entier.

Je veux te toucher, te bercer, te dorloter.

J’aime ton esprit,

Ton intelligence, ta spontanéité,

Ta persévérance, ta créativité.

Je reconnaîs ton génie,

Je t’applaudis.

Je veux t’entendre, t’écouter.

Enseigne-moi la Vie.

J’aime ton âme.

Tu es lumière,

Tu es amour et joie.

Tu réchauffes mon cœur.

Je  respecte ta sagesse.

J’ai confiance en toi.

Je t’aime toi toute entière.

Je t’aime complètement

Inconditionnellement,

Avec mon corps, mon esprit et mon âme.

Le jour se lève

Apprendre aux enfants à aimer le réveil, à apprécier le jour qui se lève.

« C’est, le jour. Un nouveau jour arrive, quelle merveille! »

« Regarde la lumière qui s’infiltre dans ta chambre, elle te dit bonjour. Ecoute les oiseaux qui chantent pour toi et pour toute la Terre. Ressens dans ton coeur la joie de participer à la fête : Les fleurs ouvrent leur yeux en baillant, les petits lapins s’amusent avec les fourmis, les arbres se balancent en riant dans l’air frais du matin.»

« C’est le jour!  Le monde entier t’attend pour jouer . »

Le corps des enfants

Le corps est l’instrument de la petite âme. C’est par lui qu’elle accomplit son travail d’Amour  sur la Terre .

Le corps est donc très important. On doit donc faire de notre mieux pour le garder en meilleur état possible. Bien le nourrir, faire de l’exercice physique et mental, développer toutes ses capacités.

Discutez ensemble toute la famille pour trouver des idées pour que le corps extérieur et intérieur soit à son meilleur. Approfondisez ces idées pour qu’il en résulte des actions concrètes.

Ça pourrait être:

– Faire de l’exercice physique.

– Bien respirer, bien manger.

– S’observer. Regarder quel est notre réaction face aux évènements et chercher pourquoi on réagit ainsi.

– Développer notre pensée en lisant et en parlant avec les gens.

– S’intéresser à différents domaines : art, sport, histoire, géographie, astronomie etc

Les émotions des enfants

Les enfants comme tous les êtres humains ont des émotions. Leurs émotions sont à fleur de peau. Ils se sentent envahir par ce flot d’énergie, impuissants devant cette vague qui les submerge.

Notre corps est fait ainsi, pour toutes sortes de raisons, nous ressentons une agitation à l’intérieur de nous. Comment réagir à ce tsunami?

Voici mes propositions.

– D’abord expliquer aux enfants ce phénomène. Une émotion c’est un gros paquet d’énergie, comme un tourbillon ou une tornade, qui tout d’un coup arrive en nous.

– Ensuite, identifier des émotions. Leur montrer des images illustrant; la tristesse, la colère, le désir, la joie ect.

– Leur dire que c’est normal, qu’une émotion arrive puis s’en va. Le gros paquet d’énergie ou la grosse vague arrive puis  part.

– Leur montrer des exemples en brassant un verre d’eau. L’eau bouge puis se calme. Les enfants ont besoin d’images pour mieux comprendre.

– Lorsque l’émotion arrive, l’éducateur peut guider l’enfant en lui disant: « Je sais que tu es en colère parce que…..» C’est normal, ça va passer. Respire bien. N’essayez pas de diminuer son émotion  en disant c’est rien, tu es trop grand pour pleurer pour ça., tu n’es pas gentille. etc Avoir une émotion de colère ne signifie pas qu’on est méchant, insupportable, braillard ect. N’humilier pas votre enfant.

– Lui expliquer que c’est normal d’avoir une émotion, quand ça arrive on comprend ce qui arrive, on respire, on pleure, on rit. Cependant on ne peut faire passer cette émotion par la violence, ou les insultes.  Trouvez ensemble ce qu’on fait quand une émotion est là. On peut suggérer de voir une image comme la surface de l’eau qui se calme ou des gouttes de pluie qui apaise le feu  ou des bisous qui viennent caresser notre émotion.

–   Quand l’émotion est partie, parler ensemble de  cette grosse vague.

.- Les enfants apprennent aussi par l’exemple. Quand vous avez une émotion devant votre enfant. Parlez-vous à voix haute devant lui en disant par exemple: « Oh! je sens l’émotion de la colère qui arrive,  ça bouille en moi, je respire, ça va passer, j’attends un peu. Ah! ça se calme, enfin elle est partie.

Pourquoi une photo

Je crois que les photos de ceux qu’on aime ont une grande importance non pas pour « avoir des souvenirs » mais pour ouvrir notre coeur. Quand on regarde une photo de ceux qu’on aime, une  lumière  s’allume dans notre coeur , un feu de joie pétille, on est bien on est heureux. Cet amour est le moteur de la vie, faites le jaillir de votre coeur, qu’il aille partout sur la Terre.

Proposez aux enfants de faire des exercices d’amour, des exercices d’ouverture du coeur, par de petites visualisations à partir de photos. Apprenez leur à se concentrer sur l’ Amour et à le projeter partout sur la Terre.

La Terre a besoin de notre amour, de  notre  joie , de nos rires, de notre compassion.

BACK