Admirer des tableaux avec les enfants

Apprécier l’art avec les enfants. Quel beau cadeau!  Ensemble apprenons à mieux « VOIR » l’art.  Entrons dans le tableau, il a mille histoires à nous raconter. Grâce à notre imagination nous faisons partie de cette histoire unique. Comme Alice au pays de merveilles nous y rencontrons des amis merveilleux, nous voyageons dans des univers fantastiques, nous vivons nos rêves. Les lapins parlent vraiment, les princesses s’habillent de pétales de roses, les enfants ont des pouvoirs magiques. On peut même y entendre les lapins rirent, voir les souris frissonner ou sentir l’effluve des fleurs.

Avec nos yeux et notre sensibilité, promenons nous dans le monde magique d’un tableau, parlons avec le paysage, dansons avec la lumière.

Comme le dit  Siri Hustvedt, il faut : « s’arrêter devant un tableau,  attendre un peu et  voir ce qui se passe. »

Comme le dit également Guy Duplat: «Seul le temps « perdu » devant un tableau et la patience attentive nécessaire et sans a priori, peuvent faire surgir sa profondeur et sa singularité. Marguerite Yourcenar disait que « créer c’est oser regarder dans le noir« . Visiter un musée, c’est aussi oser regarder dans le noir. »

L’art et le monde des affaires.

Dans journal Les Affaires du 25 septembre 2010, p 32-33 on peut lire un article de S. Danserau sur la relation entre l’art et le monde des affaires.

Je cite :« Nancy J. Adler artiste peintre, professeur à l l’université McGill et docteure en management,  apprend aux étudiants en gestion à recourir davantage à des processus artistiques pour améliorer leur prise de décision et faire d’eux des leaders plus engageants, plus humains.. Elle dit: « Il ne s’agit pas de faire des artistes de mes étudiants mais de leur inculquer le langage des arts.

À l’instar de l’artiste, un bon leader ne se contente pas de choisir entre le point A ou B, il crée quelque chose de nouveau. Il cherche la beauté et suscite l’espoir.»

C’est entièrement ma façon de voir  l’art. Je pense que l ‘art nous amène plus loin, plus haut, il  nous conduit vers l’éveil, vers la créativité et la beauté.

Quelle joie d’initier les enfants à l’art sachant qu’il est un outil précieux pour créer un monde meilleur.

L’éducation et culture

La comédienne Françoise Faucher nous dit: « C’est dans l’éducation du petit enfant que se développe le goût de la culture. Il faut donner le goût aux enfants d’apprécier une oeuvre, de plonger dans un livre, d’écrire, de réfléchir… Regarde, respire, écoute l’oiseau. Regarde comme c’est beau…» Réf: fascicule Culture à volonté de septembre 2010.

J’abonne entièrement en ce sens. Tout petit, l’enfant est prêt à accueillir à bras ouvert la beauté, le merveilleux, la joie de la découverte. Offrez lui toutes les occasions possibles de le faire. Avec lui, admirez les fleurs, les oiseaux, les nuages. Attirez son attention sur les différentes formes, sur la subtilité des couleurs et des jeux de lumière. Initiez- le à la musicalité des mots. Regardez des oeuvres d’art, amenez le au musée, demandez-lui son opinion sur les oeuvres. Quel source de plaisir et de partage ensemble!.

BACK