Les enfants et les pissenlits.

Un pissenlit ça sent le printemps,
Ça sent l’enfance et le beau temps.
Je me rappelle leur couronne jolie.
Tressée tendrement, avec amour
Pour mes petites filles chéries,
Mes petites princesses pleines de vie.
Je me rappelle ce premier bouquet
Cueilli si joyeusement pour ma maman.
Je le cachais derrière mon dos
Pour lui offrir tendrement.
Je me rappelle leur sève laiteuse et collante
Qui tache les mains.
Leur odeur sucrée et piquante
Qui chatouille le nez.
Leur jaune éclatant
Qui rit au soleil.
Leurs ombelles qui d’un souffle
Se sèment à tout vent.
Un pissenlit ça sent le printemps
Ça sent l’enfance et le beau temps
Texte et image Francine Grimard181473_392049047576173_1067894430_n181473_392049047576173_1067894430_n

2 comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK