L’éducation globale

L’Éducation globale: Corps, esprit et âme.

Dans la société d’aujourd’hui, les enfants sont souvent exposés à la violence, la compétition, la recherche du pouvoir et la consommation à outrance. Les parents et les éducateurs doivent contrebalancer ces messages négatifs, ils doivent viser une éducation globale qui développe le corps, l’esprit et l’âme.

L’éducation ne doit pas être uniquement basée sur le savoir et la réussite matérielle. Elle doit être globale. L’enfant n’est pas seulement un corps avec un mental intelligent qui doit devenir meilleur que les autres, compétionner et apprendre à gagner beaucoup d’argent pour tout acheter.

L’ éducation globale promouvoit le développement de la pensée, de la créativité, de la coopération. Elle favorise chez l’enfant les qualités de coeur, elle stimule sa compassion, elle fortifie son amour du Beau, du Bien et du Vrai.

Il est très important d’encourager les enfants à écouter et à exprimer leur être intérieur, leur âme, leur petit coeur autant que leur capacités physiques et intellectuelles.

Leur âme est amour, beauté et bonté. Qu’ils la fassent rayonner dans toutes les sphères de la société ( art, sport, science, environnement …) afin  de contribuer à l’avènement d’une société remplie de sagesse et de paix.

Différents «outils» sont à notre disposition pour nous aider dans ces objectifs: La philosophie, la spiritualité, le contact avec la nature, le yoga, la visualisation, l’art… Ainsi nous ciblerons l’essentiel: Le développement de l’ouverture du coeur, le goût de donner le meilleur de soi, le désir de partage et de coopération, le respect de la Terre et de ses habitants.

Voici quelques moyens simples et concrets à utiliser tous les jours.

– Encouragez les enfants à aimer les fleurs, l’herbe, les arbres; à aimer la Terre et le Ciel; à aimer avec tous ses sens: Emplir ses yeux des beautés de la nature, sentir le parfum des fleurs et de la terre fraîche, coller ses oreilles sur un tronc d’arbre pour écouter la sève qui monte, croquer dans une asperge qui vient de se montrer le bout du nez.  Apprendre à être conscient, à être présent.

– Proposez-leur de fermer les yeux, de respirer calmement et d’entrer en contact avec une fleur, un arbre, un oiseau.  Pour un instant, d’être cette petite feuille qui pointe au bout de la branche du cerisier.

– Apprenez-leur à remercier. Merci ma famille de vivre avec moi, de partager ma vie. Merci fleurs de pommier d’exhiber tant de beautés. Merci orange de me nourrir et de  m’apporter des vitamines. Merci vert tendre du saule, merci petits oiseaux de chanter pour moi, pour nous tous, pour la Terre entière.

– Avec eux «entrez» dans un tableau, un oeuvre d’art, un livre; laissez-vous envahir par la lumière et la beauté  qui s’y dégagent. Cherchez-en le message.

Il existe une multitude d’activités à partager avec joie et plaisir. En tant que parents, éducateurs et amis des enfants nous accomplissons un travail très important, un travail sacré, celui d’inspirer, de guider, d’apporter notre support aux petits êtres merveilleux qui partagent nos vies.

Comme le dit le poète Tagore:

«Dans le coeur des hommes

Il y a un petit lotus, une demeure d’Amour et au dedans, un petit espace.

Ce qu’il y a en ce dedans c’est cela qu’il faut chercher.

Ainsi nous contribuons à l’élaboration d’une nouvelle société basée sur la qualités du coeur, du respect et de la coopération.

FRANCINE GRIMARD

BACK