Les émotions des enfants

Les enfants comme tous les êtres humains ont des émotions. Leurs émotions sont à fleur de peau. Ils se sentent envahir par ce flot d’énergie, impuissants devant cette vague qui les submerge.

Notre corps est fait ainsi, pour toutes sortes de raisons, nous ressentons une agitation à l’intérieur de nous. Comment réagir à ce tsunami?

Voici mes propositions.

– D’abord expliquer aux enfants ce phénomène. Une émotion c’est un gros paquet d’énergie, comme un tourbillon ou une tornade, qui tout d’un coup arrive en nous.

– Ensuite, identifier des émotions. Leur montrer des images illustrant; la tristesse, la colère, le désir, la joie ect.

– Leur dire que c’est normal, qu’une émotion arrive puis s’en va. Le gros paquet d’énergie ou la grosse vague arrive puis  part.

– Leur montrer des exemples en brassant un verre d’eau. L’eau bouge puis se calme. Les enfants ont besoin d’images pour mieux comprendre.

– Lorsque l’émotion arrive, l’éducateur peut guider l’enfant en lui disant: « Je sais que tu es en colère parce que…..» C’est normal, ça va passer. Respire bien. N’essayez pas de diminuer son émotion  en disant c’est rien, tu es trop grand pour pleurer pour ça., tu n’es pas gentille. etc Avoir une émotion de colère ne signifie pas qu’on est méchant, insupportable, braillard ect. N’humilier pas votre enfant.

– Lui expliquer que c’est normal d’avoir une émotion, quand ça arrive on comprend ce qui arrive, on respire, on pleure, on rit. Cependant on ne peut faire passer cette émotion par la violence, ou les insultes.  Trouvez ensemble ce qu’on fait quand une émotion est là. On peut suggérer de voir une image comme la surface de l’eau qui se calme ou des gouttes de pluie qui apaise le feu  ou des bisous qui viennent caresser notre émotion.

–   Quand l’émotion est partie, parler ensemble de  cette grosse vague.

.- Les enfants apprennent aussi par l’exemple. Quand vous avez une émotion devant votre enfant. Parlez-vous à voix haute devant lui en disant par exemple: « Oh! je sens l’émotion de la colère qui arrive,  ça bouille en moi, je respire, ça va passer, j’attends un peu. Ah! ça se calme, enfin elle est partie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK