Pourquoi une photo

Je crois que les photos de ceux qu’on aime ont une grande importance non pas pour « avoir des souvenirs » mais pour ouvrir notre coeur. Quand on regarde une photo de ceux qu’on aime, une  lumière  s’allume dans notre coeur , un feu de joie pétille, on est bien on est heureux. Cet amour est le moteur de la vie, faites le jaillir de votre coeur, qu’il aille partout sur la Terre.

Proposez aux enfants de faire des exercices d’amour, des exercices d’ouverture du coeur, par de petites visualisations à partir de photos. Apprenez leur à se concentrer sur l’ Amour et à le projeter partout sur la Terre.

La Terre a besoin de notre amour, de  notre  joie , de nos rires, de notre compassion.

Jeu scientifique

La petite âme aime quand on joue, quand on  apprend de nouvelles choses.

Voici un jeu scientifique. Il s’agit de transporter des objets à l’aide d’une corde un peu comme le fait Robinson Crusoé.

Une personne se place en bas et met un objet dans le panier. L’enfant se place en haut et tire sur la corde pour avoir l’objet. Ensuite on peut changer de place, c’est l’enfant qui met une surprise dans le panier.

Nos traditions : Lapin et oeufs de Pâques

À Pâques, il faut un lapin et des cocos. C’est la tradition chez nous de colorer des oeufs pour Pâques. Petits et grands se mettent à l’oeuvre pour aider le lapin de Pâques, car c’est lui qui distribue les oeufs le matin de cette belle fête. Il nous récompense avec du  bon chocolat.

Je vais vous raconter l’histoire du lapin de Pâques. ( Une de mes créations inspirée d’une ancienne légende)

Il y a très très longtemps, un petit lapin voulait faire un  beau cadeau à une déeese( une sorte de princesse du printemps) mais il n’avait rien à lui donner. Le petit lapin, en fait un lièvre,  eût une merveilleuse idée, il a trouvé un oeuf et il décida de le décorer pour le donner à la déesse. Il dessina sur l’oeuf avec des fleurs, des herbes des racines. Son oeuf était magnifique, il resplendissait au soleil du printemps. Tous les animaux faisait des OH! et des AH! en l’admirant. Le petit lapin était très content de son beau travail, il courrut le donner à la gentille princesse.

Lorsque la princesse reçut son cadeau, elle était folle de joie, elle sautillait et applaudissait de bonheur à la vue d’un oeuf aussi splendide. Elle trouve l’oeuf si joli qu’elle demanda au petit lapin de décorer tous les oeufs du monde entier  pour  en faire des cadeaux le matin de Pâques. C’est beaucoup de travail, c’est pourquoi le lapin demande à tous les enfants de lui aider. Pour les remercier le petit lapin leur donne du bon chocolat de Pâques. S’il fait beau, il le dépose dans le jardin, s’il fait trop froid, il le donne aux mamans et aux papas pour qu’iLs le remettent aux enfants de sa part.

Parler avec les yeux

Même les tout-petits parlent avec leur yeux.

Ils ont un regard si fort, si puissant.Un regard  vrai qui nous transperce, qui va droit à notre coeur.. Ce regard touche notre âme, notre être tout entier.

Je réponds à ton regard ma chérie avec mon regard rempli d’amour.

Je te reconnais petite âme chérie, je t’aime.

Le plus beau des cadeaux.

Ce qu’il y a de plus beau, de plus merveilleux en nous, c’est notre coeur que j’appelle  souvent notre petite âme.

Proposons à nos enfants de se concentrer sur leur petit coeur. On peut les guider ainsi:

– Ferme les yeux, respire lentement.

– Pense à quelqu’un ou à quelque chose que tu aimes beaucoup, beaucoup. Ça peut être maman, papa, ton petit chat, ton jouet préféré ect. Regarde dans ta tête comme il est beau, gentil, mignon, comique. Comme tu es bien avec lui. Imagine que tu le touches, que tu le serres sur ta poitrine, que tu lui donne des bisous.

– Ressens bien cet amour. Ton coeur est heureux il sourit.

– Imagine cet amour comme un beau coeur, mets lui les couleurs que tu veux. Fais le briller. Prends le temps de l’admirer.

– De ce coeur magnifique en toi, déverse des milliers de petits coeurs qui vont partout, partout sur toute la Terre. Regarde les voler partout, il y en a qui font vite, d’autres tourbillonnent comme des flocons de neige.

– Ces petits coeurs qui partent de ton coeur vont chatouiller et donner des bisous à ceux qui les reçoivent.

– Imagine un petit coeur qui arrive sur ton ami, un qui se dépose sur ta soeur, un qui va sur un enfant qui pleure, un qui va sur une fleur, un autre sur une grosse montagne.

– Où vois-tu des petits coeurs?   Moi j’en vois un sur le bout du nez de notre petit chien, un autre sur Lili qui est malade.

– Tu as le pouvoir de donner le plus beau des cadeaux à tous et à tout : l’amour de ton petit coeur (ou petite âme). J’écoute avec les oreilles de mon coeur , je les entend te dire merci, merci.

– C’est merveilleux n’est-ce pas? On peut donner le cadeau de notre amour à tous et à tout ce qu’il y a sur la Terre.

Illustration provenant de la nouvelle édition du livre la mission de la petite âme de  Francine Grimard

Je parle à mon petit bébé

Elle a seulement quelques heures de vie dans notre monde cette petite princresse. Bienvenue ma chérie.
Elle est parfaite, unique, irremplaçable.
Elle est un miracle, une merveille.
Merci mon Dieu.
Je la berce tendrement en lui murmurant des mots d’amour. Je sens toute la vie dans son petit corps chaud, j’hume sa peau délicate, je me perds dans son regard, je caresse ses cheveux soyeux.
Je sens très fort le lien qui nous unit de mère en fille depuis des générations: les mêmes gestes, les mêmes berceuses, les mêmes sourires et élans d’amour.Elle est si petite, si frêle mais tellement forte et riche de tous les savoirs de l’humanité.

Ensemble nous parlons d’âme à âme. Je sais, je sens qu’elle m’entend dans son coeur. Je la remercie d’être là avec nous, d’être dans notre famille. Ensemble nous allons apprendre, nous allons jouer au jeu merveilleux de la Vie, nous allons aimer.

L’amour pour nos enfants

L’amour des parents pour leur enfant est tellement beau, tellement grand. Concentrez-vous sur cet amour , laissez le envahir votre coeur, votre tête, votre corps tout entier.

Au cours de la journée ou avant de vous endormir focusez sur cet amour.

Puis faites rayonner cette force d’amour sur Tout et partout autour de vous: Votre travail, vos difficultés, vos petits et grands bobos, votre jardin, vos projets etc.

Cet amour est puissant. Il harmonise, il guérit, il soutient, il crée un monde meilleur.

Je suis convaincue que le coeur des mamans et des papas est « magique ».

Faites le don de votre amour à la Terre enitère. Que votre Amour soit une prière, une bénédiction.

Voici, comme le cite  Marie-Pierre Charron des preuves à l’appui du grand pouvoir de l’Intention, de la prière.

« En 1995, une psychiatre nommée Elisabeth Targ a mené une étude sur vingt patients qui souffraient du sida. Vingt sidéens dont la maladie était avancée au même stade. Le sujet de son étude: la guérison à distance.

Dr Targ a séparé les vingt patients en deux groupes. Le premier groupe allait recevoir seulement les traitement offerts par la médecine conventionnelle, rien d’additionnel. Le deuxième groupe, par contre, allait recevoir également des traitements de guérison à distance.

Je vous donne plus de détails…

Les photos des dix patients de ce deuxième groupe ont été envoyées à 40 guérisseurs partout sur la planète, incluant des shamans, des rabbins, des personnes qui pratiquent le Qi Gong, etc… Ils utilisaient une variété de techniques de guérison – par exemple le chant sacré et la visualisation. Pendant dix semaines, les 40 guérisseurs ont pratiqué leur rituel une heure par jour sur un des patients. Notons qu’ils vivaient en moyenne à 2 500 km de ces derniers. Tout était fait à distance.

Voici les résultats de l’étude…

• Pendant les six mois qui ont suivi l’étude, 40 % des patients qui étaient dans le premier groupe (celui qui ne recevait pas de traitements à distance) sont décédés. Or, tous les patients qui avaient reçu des traitements de guérison à distance étaient non seulement vivants, mais plus en santé qu’avant.

• Les patients du groupe «avec traitements» ont passé en moyenne six fois moins de temps à l’hôpital et ont contacté trois fois moins de maladies liées au sida. (En fait, le groupe «sans traitement» a passé au total 68 jours à l’hôpital pour traiter 35 maladies liées au sida. L’autre groupe a passé seulement 10 jours à l’hôpital, pour traiter seulement 13 maladies.)

Et on ne peut attribuer ces résultats à l’effet placebo, puisque les patients ne savaient pas dans quel groupe ils étaient.

Il s’agit ici d’une étude sérieuse qui a été répliquée quelques années plus tard par Mme Targ (cette fois sur 40 patients), et publiée dans le prestigieux Western Journal of Medicine (numéro de décembre 1998). Et je relate aujourd’hui une étude spécifique, car cela me semblait plus percutant que de dire «plus de 150 études prouvent les effets positifs de la guérison à distance». Mais c’est un fait: il y a effectivement plus de 150 autres études qui le prouvent.

Faites remarquez aux enfants les trésors contenus dans un tableau ou un dessin. Ces derniers n’ont pas besoin de représenter une image parfaite de la réalité.

L’oeuvre artistique est une rencontre avec la nature et avec le monde qui nous entoure autant pour son auteur que pour le spectateur.

Comme le disait le peintre  Matisse:

« Un peintre ne voit pas tout ce qu’il a mis dans le tableau qu’il a fait; ce sont les autres qui découvrent un à un ces trésors, et  plus une peinture est riche en surprises de ce genre, plus son auteur est grand. »

Tableau:  Amitié de Francine Grimard

BACK