Petite âme arrive sur la Terre

Bienvenue sur Terre petite âme

Un extrait du très beau texte de Maria Rosestone sur l’accouchement.

Le rite sacré de la naissance a commencé.

Mon corps a pris conscience d’un mouvement nouveau, totalement inconnu.

Une vibration fantastique qui vient du tréfonds de moi.

Je sens tout mon être emporté.

Je respire sans relâche.

Et ce souffle sans cesse, sans fin, ouvre de nouveaux royaumes.

Il n’y a plus que cette danse.


Une telle naissance est toute spontanéité.

Que la femme ne retiennne jamais son souffle.

Qu’elle continue de respirer à l’unisson de cette immense pulsation.

S’accorder aux rythmes qui s’est emparée d’elle.

Elle ne fait plus qu’un avec les vagues.

C’est toute la création qui l’aime, qui la soutient.

Elle n’est plus qu’une ouverture à travers laquelle la vie fraie son chemin.

Arrive alors

l’instant de recueillir

le fruit de tant d’amour.

Ellle est là totalement,

toue silence et toute joie.

Et tout émerveillement.

Avec un infini respect

elle rencontre l’enfant.

Cette énergie sublime vous ouvre toute grande et fait naître l’enfant.

C’est elle qui, d’instant en instant, vous fait naître nouvelle

comme elle fait naître l’enfant.

Oui c’est la grâce de la naissance.

Balbutiante, exultante vous vous retrouvez avec cette giration cosmique qu’est la vie.

Vous vous retrouvez happée dans cette pulsation, cette danse,

L’art et le monde des affaires.

Dans journal Les Affaires du 25 septembre 2010, p 32-33 on peut lire un article de S. Danserau sur la relation entre l’art et le monde des affaires.

Je cite :« Nancy J. Adler artiste peintre, professeur à l l’université McGill et docteure en management,  apprend aux étudiants en gestion à recourir davantage à des processus artistiques pour améliorer leur prise de décision et faire d’eux des leaders plus engageants, plus humains.. Elle dit: « Il ne s’agit pas de faire des artistes de mes étudiants mais de leur inculquer le langage des arts.

À l’instar de l’artiste, un bon leader ne se contente pas de choisir entre le point A ou B, il crée quelque chose de nouveau. Il cherche la beauté et suscite l’espoir.»

C’est entièrement ma façon de voir  l’art. Je pense que l ‘art nous amène plus loin, plus haut, il  nous conduit vers l’éveil, vers la créativité et la beauté.

Quelle joie d’initier les enfants à l’art sachant qu’il est un outil précieux pour créer un monde meilleur.

L’éducation et culture

La comédienne Françoise Faucher nous dit: « C’est dans l’éducation du petit enfant que se développe le goût de la culture. Il faut donner le goût aux enfants d’apprécier une oeuvre, de plonger dans un livre, d’écrire, de réfléchir… Regarde, respire, écoute l’oiseau. Regarde comme c’est beau…» Réf: fascicule Culture à volonté de septembre 2010.

J’abonne entièrement en ce sens. Tout petit, l’enfant est prêt à accueillir à bras ouvert la beauté, le merveilleux, la joie de la découverte. Offrez lui toutes les occasions possibles de le faire. Avec lui, admirez les fleurs, les oiseaux, les nuages. Attirez son attention sur les différentes formes, sur la subtilité des couleurs et des jeux de lumière. Initiez- le à la musicalité des mots. Regardez des oeuvres d’art, amenez le au musée, demandez-lui son opinion sur les oeuvres. Quel source de plaisir et de partage ensemble!.

BACK